Nos newsletters   |   Nous Contacter

la veille humanitaire et les récentes crises humanitaires au menu du Forum-Pays des Agences Catholiques

Print Friendly, PDF & Email

: Les Agences Catholiques opérant en RDC se sont réunies mardi 16 octobre 2018 au Centre d’Accueil Caritas, dans la salle Abbé Jean Muela à Kinshasa/Gombe. Présidée par le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl, Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo, cette rencontre du Forum-Pays (Country Forum) a été axée sur la  veille humanitaire : intérêt, enjeux et perspectives pour le réseau Caritas en RDC et au niveau international. Il a été aussi question de passer en revue les crises récentes en RDC entre autre l’épidémie d’Ebola, la crise des Congolais refoulés de l’Angola, les mouvements des populations dans le Kivu et l’Ituri, etc.

Une quinzaine de participants ont pris part à ce forum-pays, à savoir: Caritas International Belgique, Caritas Allemagne (DCV), CAFOD (Caritas d’Angleterre et du Pays de Galles), CORDAID (Caritas du Pays-Bas), CRS (Caritas des USA), Bureau National Catholique pour l’Enfance (BNCE), TROCAIRE (Caritas Irlande) et une équipe de la Caritas Congo Asbl. La délégation de la Caritas Espagne en séjour à Kinshasa a aussi participé à cette rencontre.

Après sa présentation de la veille humanitaire par le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl,  ce dernier a insisté et sensibilisé les participants sur la nécessité de prendre à bras le corps cette approche  de la veille humanitaire, de la soutenir et à s’impliquer davantage pour sa réussite. La Caritas Espagne a renchéri, en émettant son plus grand souhait que toutes les Caritas sœurs puissent s’impliquer davantage dans la veille humanitaire pour une meilleure réponse et que cette réflexion soit continuée au sein du réseau.

Prenant la parole en premier pour son exposé, Mlle Juliette Maquart de la Caritas International Belgique  a d’abord souligné que la veille humanitaire est une mission de l’église. Pour elle, la veille humanitaire permet de recentrer le travail de Caritas sur les besoins des populations. C’est un canal qui permet d’emmener sur la table de décideurs les informations relatives aux situations que vivent les communautés en souffrances.

Le Coordonnateur du Service des Urgences de Caritas Congo Asbl, Emmanuel Mbuna, a parlé de principales crises  qui sévissent actuellement dans différentes régions de la RDC.

Parmi les principales crises humanitaires récentes, il a signalé la présence des  réfugiés Sud-Soudanais dans les diocèses de Dungu-Doruma et Mahagi,  la crise du Kasaï, les réfugiés centrafricains dans le diocèse de Molegbe, le conflit pygmées-Bantu dans le Tanganyika, le déplacement de la population, la crise à Djugu dans le Diocèse de Bunia, le mouvement de la population dans le Maniema et le Sud-Kivu.

Tous les participants ont exprimé leur préoccupation sur la situation des Congolais expulsés de l’Angola. En fait, plus de 396.219 Congolais ont été refoulés d’Angola depuis le début de ce mois d’octobre. La majorité de ces compatriotes ont été maltraités et dépouillés par les forces de sécurité angolaises avant d’être jetés sur le territoire congolais comme des bêtes. Ils arrivent dans des conditions pitoyables. La Caritas Congo Asbl suit la situation avec les Caritas Diocésaines de Luiza, Luebo, Popokabaka et Matadi.

La situation de l’épidémie d’Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri a attiré aussi l’attention des participants. La maladie continue à s’étendre avec la notification de nouveaux cas. Cette fois, à partir de Beni devenu, épicentre de la malade. Par contre, l’Ituri n’a pas noté de nouveaux cas depuis plusieurs semaines. La communauté humanitaire prépare un nouveau plan de riposte.

Mona Kapupu et Ferry Bonkali (Stagiaire)

Lu 36 fois
S'abonnez à la Newsletter
Top