Nos newsletters   |   Nous Contacter

La famine de nouveau à Kirundo, à l’origine des mouvements d’exil depuis le début de l’année 2019

Print Friendly, PDF & Email

Suite  à la sécheresse prolongée qui a frappé certaines communes de la province de Kirundo depuis le mois de septembre jusqu’en décembre 2018, la majorité des ménages des communes de Busoni, Bugabira et Kirundo n’ont pas pu avoir des récoltes et cela les a plongés dans une famine extrême.

 secheresse BurundiD’après les informations recueillies auprès de  nos Caritas locales dans la province de Kirundo, des centaines de personnes ont fui leurs ménages essentiellement dans la commune de Busoni proche du Rwanda au nord du Burundi. La majorité s’est dirigée dans les communes voisines mais une centaine est partie au Rwanda selon les informations avancées par les sources  locales.

Les personnes qui quittent ces communes disent ne rien avoir à manger car ils n’ont pas eu des récoltes pour la première saison culturale car ils n’ont pas eu des pluies tout le dernier trimestre de l’année 2018.

Parmi les trois communes de la province de Kirundo qui ont été sérieusement affectée, la Commune de Busoni est la plus touchée. Au moins 14 collines de cette commune ont été sérieusement affectées et les ménages n’ont rien à manger.   Selon l’administrateur de cette commune, sur la colline  Rwibikara dans la  zone Gisenyi au moins  100 personnes ont fui la disette qui sévit dans cette localité.

La population de ces communes demande une aide d’urgence pour leur permettre de se stabiliser mais aussi des semences car si par chance, il y aurait des pluies dans les prochains jours,   ils ne seront pas capables de cultiver car ils n’ont plus de stock.

Cette famine survient dans un contexte de relations tendues entre le Burundi et le Rwanda alors que dans le temps lors des disettes pareilles, les échanges commerciales entre les Rwandais et la population de cette zone facilitent l’accès à certaines denrées alimentaires.

Cette zone du nord du Burundi est souvent affectée par la disette suite aux changements climatiques. En 2017, les communes de Busoni et Bugabira ont été plus touchées suite à une sècheresse prolongée. A cette époque,  Caritas Burundi a mobilisé tous ses partenaires qui ont porté une assistance à plus de 1250 ménages.

source: http://www.caritas-burundi.org

Lu 48 fois
S'abonnez à la Newsletter
Top