Nos newsletters   |   Nous Contacter

Contribution de Caritas Mali à la dynamisation de la société civile au Mali

Caritas Mali
Print Friendly, PDF & Email

1-Contexte :

Le Mali a connu une crise multidimensionnelle en 2012, qui a conduit à une occupation des 2/3 du pays et la dissolution des institutions de la République. Afin  d’insuffler une nouvelle dynamique, les partenaires ont établi une feuille de route permettant l’organisation d’élections libres et une négociation avec les différents protagonistes pour une paix durable au Mali. A la veille des élections de 2013, les Evêques du Mali ont lancé un appel à l’adresse des personnes de bonne volonté pour que le vote soit participatif et utile.

les participantsCaritas Mali est l’une des organisations catholiques en Afrique de l’ouest à ouvrir une fenêtre sur l’enracinement de la démocratie grâce à un partenariat avec certains membres de la société civile.

Elle  a occupé sa place, et joué son rôle de dynamisation de la société civile, par la création, et l’animation, du « Groupe de Réflexion pour la Démocratie, la Gouvernance Partagée pour la réconciliation nationale et la paix au Mali  (GRDGPM)». Groupe informel composé de personnes ressources, de catégories socio-professionnelles diverses, engagés et disponibles et qui acceptent de mettre à contribution leur savoirs faire pour la construction du pays post-crise.

Ce sont d’anciens Gouverneurs, d’anciens Ministres, des Enseignants-chercheurs des Universités du Mali, des Spécialistes de sciences humaines furent contactés pour faire partie du Groupe de Réflexion, producteurs d’idées au profit de Caritas Mali.

Ces personnes ressources ont permis à Caritas Mali d’acquérir un statut, d’organisation de référence en gouvernance utile et observation électorale au Mali.

2- Problématique

Prendre position et s’engager dans les sujets sensibles de bonne gouvernance, d’observation électorale et de représentation utile requièrent la maitrise de ces thèmes. Aucune Organisation de la Société Civile malienne n’a la capillarité de Caritas Mali. Cette capillarité s’étend de la nationale jusqu’aux communautés à la base dans les villages. Les sujets de gouvernance, d’observation électorale et de représentation utile ne font pas partie du cœur de métier de Caritas Mali. Acquérir le savoir et le savoir-faire essentiels pour penser accompagner les pratiques de gouvernance et de représentation est apparu comme un pré-requis à Caritas Mali. Caritas Mali a eu l’idée de fédérer un réseau humain détenteur de connaissances précises des sujets de la gouvernance, d’observation des élections et de représentation utile.

3-Actions menées :

Les expertises du groupe de réflexion ont été mises en contribution :

- pour le renforcement des capacités des jeunes dans les diocèses. C’est ainsi que,  lors des élections précédentes en 2013, Caritas Mali a recruté, formé et déployé dans les communes et les villages, 153 jeunes observateurs durant l’élection présidentielle, 250 jeunes pour les législatives et pour les communales de 2016, 428 observateurs et superviseurs,

- pour la confection des manuels de sensibilisation en langue nationale et en français à l’intention des populations pour un vote utile,

- pour l’instauration d’un dialogue pour la paix et la réconciliation nationale, à travers, notamment, le soutien à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger à travers l’organisation des conférences débats et des tables rondes,

- pour la production d’articles divers portant fondamentalement sur l’exercice de la gouvernance au Mali,

- pour la mise en œuvre des recommandations sur la réforme des textes en lien avec les élections, et dans un second temps débattre des questions d’actualité surtout celles qui ont trait à la démocratie aux situations politique, économique et sociale du Mali par l’organisation de rencontres bimensuelles.

  1. Forces et faiblesses

Forces :

- Production des connaissances, documents à hauteur des besoins de Caritas Mali,

- Disponibilité de personnes interdisciplinaires pour l’animation des thèmes divers dans le processus de la cohésion sociale,

- Collecte de données au niveau des institutions de la république pour la production d’articles divers.

Faiblesses :

- Absence de femme  dans le groupe d’experts,

- Insuffisance de ressources financières pour faire bien prendre en charge le fonctionnement du groupe.

  1. Leçon apprise

Le captage des expertises externes facilite la réussite des innovations


S'abonnez à la Newsletter
Top